Le pont Djamarat

Mina

Pont Djamarat

Mina

Chaque année, des millions de musulmans font le pèlerinage du Hadj à La Mecque en Arabie Saoudite, remplissant l'obligation que tous les musulmans visitent la ville la plus sainte de l'Islam au moins une fois dans leur vie, s'ils le peuvent physiquement et financièrement.

Pendant les cinq jours du Hadj, les pèlerins accomplissent une série de rites religieux le long d'une route de 12 kilomètres, y compris le rituel de la "lapidation de Satan" au pont de Djamarat près de Mina.

A une époque, on considérait ce rituel comme le plus dangereux du Hadj, au vue de la foule qui s'engoufrait sur un pont piéton très étroit, ce qui conduisait parfois à de dangereux mouvements de foule. Comme le nombre de pèlmerins ne cessait d'augmenter, le gouvernement saoudien a cherché des moyens d'assurer la sécurité des fidèles tout en préservant le caractère sacré du site religieux.

Otis a répondu à l'appel.

En 2006, les autorités saoudiennes ont décidé de démolir le pont existant et de recommencer à zéro. Ils ont demandé à Otis de concevoir un système de pointe pour déplacer jusqu'à 300 000 pèlerins à l'heure et traverser le nouveau pont de manière sûre, efficace et fiable.

Le nouveau pont Djamarat, achevé en 2009, comporte cinq niveaux, un espace intérieur sans colonnes et 328 escalators Otis : 28 dans chacun des 11 piliers du pont, plus 20 autres qui donnent accès à l'extérieur du pont. Le pont est également équipé de six ascenseurs pour les pèlerins, de deux ascenseurs dédiés aux ambulances et de deux ascenseurs d'héliport.

Pendant la saison du Hadj, les escalators fonctionnent 24 heures sur 24. Les pèlerins traversent le pont plusieurs fois par jour pour compléter le rituel. Au cours du hajj de 2017, les escaliers mécaniques ont transporté au total de 12,5 à 15 millions de passagers.

>.
Jamaraat bridge icons pilgrims
3 millions

Les pélerins du Hadj en 2017

Jamaraat bridge icons pilgrims
2009

Achèvement du nouveau pont

Jamaraat bridge icons pilgrims
950 mètres

En longueu

La Lapidation de Satan

Pendant le rituel de la "Lapidation de Satan," les fidèles en pèlerinage à La Mecque symboliquement reproduisent la réponse d'Abraham au diable lorsque celui-ci tenta de le détourner de son chemin vers le sacrifice de son fils, à la demande de Dieu. Il lui jeta des pierres pour le faire fuir. Au dernier moment, Dieu l'empêche d'effectuer le sacrifice et échange Isaac pour un bélier.
Selon la tradition, le pont Djamarat est le lieu de la confrontation. Il est construit atout de trois piliers représentant le diable. En jetant des cailloux contre les piliers, les pèlerins affirment leur obéissance à Dieu et leur rejet du diable. En souvenir de Isaac qui a été épargné, les pèlerins égorgent un mouton, une brebis, une vache ou un chameau - ou, de préférence, paye pour que cela soit réaliser en leu nom.

La science de la foule

En étudiant les propositions de design pour le nouveau pont Djamarat, les autorisés saoudiennes ont travaillé avec Keith Still, un professeur spécialisé en science de foule à l'université de Manchester Metropolitan University en Grande Bretagne.
Still indique que la densité de la foule sur l'ancien pont était particulièrement dangereuse pendant le Hadj - jusqu'à 11 à 15 personnes par mètre carré. "Le moindre trébuchement, glissement ou chute dans ce contexte peut être fatal." dit Still.
Sur le nouveau pont, la densité est de seulement une personne par mètre carré.

Quelques éléments sur le pont Djamarat

Le nouveau pont comporte trois piliers de jamrah beaucoup plus longs que leurs prédécesseurs d'avant 2006 pour réduire la congestion pendant que les pèlerins effectuent le rituel de la lapidation. Les autorités saoudiennes ont également émis une fatwa décrétant que le rituel pouvait se dérouler entre le lever et le coucher du soleil plutôt qu'à midi.

Le nouveau pont comporte plus de 500 caméras de surveillance en circuit fermé, surveillées par des dizaines d'agents de sécurité à la recherche de tout signe de problème.

"C'est une immense responsabilité", a déclaré le colonel Khakled Qararar Mohammadi, chef des forces d'urgence sur le site, à CNN en 2009.

5

Nombre d'ascenseurs

11

Tours

328

Otis® ascenseurs

Jamaraat bridge

Ascenseurs pour passagers

6

Ascenseurs pour ambulance

2

Ascenseurs pour heliport

2

Otis technicians

200

Demande de renseignements

Pour de plus amples informations ou conseils sur les services et produits Otis, n’hésitez pas à nous contacter

Nous contacter