petronas-towers-night-skyline-lights-1900x675

Tours jumelles Petronas, Kuala Lumpur

Une course contre la montre

Le gouvernement malaysien avait exigé que la construction soit réalisée en six ans. Afin de respecter ce délai, deux groupes de BTP ont été sélectionnés - l'un de Corée du Sub, l'autre du Japon - avec chacun la responsabilité d'une des deux tours. Le premier à compléter sa tour gagnera le contrat de construction de la passerelle suspendue entre les deux tours. L'équipe sud-coréenne gagna la course en terminant la Tour 2 (Tour Est) en premier.

La passerelle suspendue

La passerelle à deux niveaux qui relie les deux tours au niveau des 41ème et 42ème étages n'est directement reliée par aucune de ses extrémités. Elle a été conçue pour coulisser dans les tours lorsque celles-ci vacillent à cause des vents violents. Cela permet également de limiter l'oscillation des tours. La passerelle, de 58,4 mètres de long, est supportée par des arches qui sont boulonnées au niveau du 29ème étage de chaque tour.

Le niveau inférieur de la passerelle est accessible au public mais limité à 1 000 visiteurs par jour. Le niveau supérieur est réservé aux occupants des tours. La passerelle connecte une salle de conférence, la salle à manger de la direction et une salle de prière.

Quelques éléments sur les tours jumelles Petronas

Avec leur 452 mètres de hauteur, les tours ont été les premiers bâtiments en dehors des États-Unis à revendiquer le titre de tour la plus haute du monde, succédant à la tour Willis de Chicago, haute de 442 mètres. Elles demeurent les tours jumelles les plus hautes du monde.

Lorsque la tour 2 a atteint le 72e étage, les ingénieurs ont découvert qu'elle s'inclinait à environ 25 millimètres de la verticale. Pour corriger l'inclinaison, les 16 étages suivants ont été inclinés de 20 millimètres vers l'arrière. Les arpenteurs vérifiaient la verticalité deux fois par jour jusqu'à l'achèvement du bâtiment.

Construit sur un ancien hippodrome, les tours Petronas comprennent également des installations commerciales et de divertissement, un musée pétrolier et une salle de concert où se produit le Malaysian Philharmonic Orchestra.

  • 1 Vitesse de levage maximale


    7 mps

  • 2 Histoires


    88

  • 3 Architecte


    César Pelli

  • 4 Hauteur


    452 m

  • 5 Achèvement


    1998-2004

  • 6 Le plus haut bâtiment du monde


    1998

  • 7 Otis® elevators


    76

  • 8 Otis® escalators


    29

petronas-towers-line-drawing-991x263